4 méditations selon le Mandala de vie

Le Mandala de vie est une figure géométrique. Les anthropologues s'entendent pour la décrire comme complexe et mystérieuse. Son origine daterait des anciens peuples du Tibet. Ces peuples vénéraient la mort et s'occupaient de leurs défunts. Le Mandala de vie représenterait la carte des lieux de la vie après la mort. Les recettes des méditations essentielles, de la bonne mort et du voyage de la conscience après la mort du corps physique y seraient toutes trois inscrites.


La première méditation se nomme l'acceptation du concept de l'impermanence. La vie humaine est conçue comme un inestimable cadeau, un voyage, une expérience.

Aujourd'hui comme dans la tradition, les lamas (prêtres tibétains) créent avec une patience et une dextérité inouie des Mandalas de sable.

Construire cette oeuvre d'art peut prendre une seule journée ou une dizaine. Le résultat cependant reste le même. Sitôt terminée, la construction du mandala de vie est solennellement détruite.


La deuxième méditation se nomme la rencontre avec l'équanimité.

L'équanimité est un concept spirituel puissant.

Il s'agit ici de comprendre les expériences de la vie humaine qualifiées de bonnes ou de mauvaises comme non différentes les unes des autres.

L'équanimité, est donc l'égalité d'appréciation des événements de la vie. Apprendre à garder le même état d'esprit heureux et ouvert malgré les événements changeant de nos vies est une méditation hautement spirituelle.