En quoi est-ce gagnant d'être maîtres de nos peurs?

Dernière mise à jour : 2 avr. 2021

La pandémie mondiale fait des ravages. Les propos de cet article ne désirent pas s'étendre sur ce sujet. Tout le monde peut tout connaître sur cette crise sanitaire mondiale sans précédent. Il suffit d'écouter les nouvelles, de lire les journaux.


Nous pouvons nier la peur mais notre soupir du matin la trahit. Notre démarche saccadée au magasin d'alimentation la crie et nos jugements négatifs et hâtifs sur les autres en sont la preuve. Car la peur sépare, compare et individualise. La peur va jusqu'à nous faire découvrir des boucs émissaires innocents sur lesquels jeter nos dévolus, notre haine, nos rancoeurs!

Il suffit de regarder des documentaires sur la grande guerre mondiale de 1940-45, pour comprendre comment cette peur peut être manipulée pour des massacres d'innocents sans précédents!


Et si notre premier voeu de l'année serait de reconnaître notre peur, de la dompter, de nous en rendre maîtres?


https://www.ecolepurusha.com/events/gratuit-conference-outils-pour-sen-sortir-plus-vivants



Il existe un certain niveau de la réalité, dit supérieur ou encore au delà du temps, de l'espace et de la causalité qui correspond en nous à un niveau de conscience et à un niveau d'être libre de toutes limitations.

( Arnaud Desjardins, La paix toujours présente, 2011, éd: La table ronde)


Il existe plusieurs étapes graduelles pour que nous puissions y avoir accès. La première est le travail de conscience sur nos peurs! En effet, comment un être humain peut-il se déclarer libre de quoi que ce soit s'il est habité par la peur? Évidemment, il ne s'agit pas ici de la peur qui organise notre instinct de survie au niveau de l'éthique sociale, de la nécessité, dans ces moments, de porter attention à la contamination de la maladie par exemple.


Nous parlons davantage de la peur comme sentiment émotionnel désastreux brisant le miroir de nos espoirs humains, envahissant la cour de notre château!

Cette peur-là, avouons-le, est négative et mauvaise et nous rabat aux niveaux logiques des reptiles froids et cruels!

Mais, en quoi est-ce gagnant d'enrayer cette peur viscérale reptilienne?




1. Nos réactions seront plus conscientisées! Notre humanité de coeur sera davantage sollicitée et reconnue.


Imaginons être en contrôle de nos affects émotionnels!

Imaginons l'énergie que nous récupérons que nous pouvons utiliser pour créer, savourer, aimer et vivre enfin tranquille.








2. Nous deviendrons progressivement libres de croyances irréalistes avec lesquelles nous gouvernons nos vies humaines.



Imaginons que nous accueillons la différence avec le coeur ouvert, que nous laissons tomber nos vieux préceptes éducatifs de punitions et de récompenses, que nous devenions philosophes et sages.







3. Nous aurons accès à un éventail de choix positifs possibles illimités.





Imaginons qu'il n'y a plus de limites à nos pensées et à notre monde logiques! Imaginons que nous sommes ouverts aux progrès sur tous les plans!











4. Nous trouverons plus rapidement des solutions efficaces, positives et créatives à nos problématiques humaines.



Imaginons que notre cerveau conçoive le monde en couleur et en joie! Imaginons que nous créons des formes nouvelles. Imaginons l'essor de nos élans créatifs dans tous les domaines!