Le plus grand désir : être compris

Dernière mise à jour : 24 janv. 2019

«Au plus profond de leur cœur, la plupart des gens souhaitent être compris et aimés». Bouddha (V. 563-V. 48 Av. J.C.), Inde

La communication joue un rôle primordial au niveau de la compréhension entre les gens. Très tôt dans notre vie nous apprenons à bouger et parler, ce sont nos premiers outils pour communiquer avec les autres. Ensuite, des règles viennent s’ajouter, toujours de plus en plus complexes, afin de vivre en société. Ces règles sont là, implicites, mais nous en disent peu sur la façon de bien communiquer avec les autres, de bien se comprendre. En voici 5 qui pourront t’aider au quotidien :


1. Reconnaître quand il faut se taire, arrêter de parler pour éviter l’escalade


L’autre envoie des signaux très fort qu’il n’apprécie pas du tout ce qu’il entend. Il suffit de peu de chose pour qu’une conversation devienne désagréable : mauvaise interprétation, malentendu, parole ambigüe, geste d’impatience, remarque inappropriée, etc.


2. Démontrer nos intentions, préparer le terrain

Il est essentiel de préparer le terrain en utilisant ce qu’on appelle «la signalisation», c’est-à-dire préparer l’autre personne aux choses que l’on va dire. Par exemple, si on a une chose difficile à annoncer, on le dit, simplement : «Écoute, je dois te parler, j’ai une chose importante à discuter avec toi».


3. Demeurer transparent et honnête, même quand ce n’est pas facile


Essayer de ménager les gens en préparant le terrain lors d’une conversation importante est une bonne stratégie. Tourner autour du pot tout en évitant le sujet ou en tournant autour en espérant que l’autre comprendra, c’est une mauvaise stratégie. On essaie alors de «noyer le poisson», de dire plein de choses sans vraiment rien dire.