MÉCHANT SYNDROME!

Le syndrome du marteau et du clou


La plupart de nos solutions pour aller mieux, que cela soit politiques, sociales, familiales ou éducatives, reflètent ce trait de bêtise fort commun que dans les milieux en relations humaines nous nommons le syndrome du marteau et du clou.


Cette manière répétitive de proposer les mêmes solutions pour des problèmes pourtant différents se retrouvent très répandue au niveau des interventions dans les milieux familiaux, sociaux, politiques, entrepreneuriales comme scolaires.


En fait, lorsque cela vous arrive personnellement sachez que c’est certainement parce que vous ne possédez pas assez d’outils différents! En effet, on dit que celui qui n’a qu’un marteau dans les mains, voit soudain toutes les problématiques comme des clous!



C’est dans la nature de l’escalade que de répliquer, de retourner la balle à qui vient de nous l’envoyer. Celui qui sent qu’il est sur le point de perdre, va être tenté de répliquer encore plus fort contribuant ainsi à augmenter la donne. Néanmoins, une fois sur le dos du tigre, il n’est pas certain qu’on soit en mesure de saisir l’endroit où on pourra en descendre. R Mann

Avoir de nouveaux outils nous permettra d’utiliser de nouvelles stratégies de réussites. Vous arrêterez d’appliquer à toutes vos problématiques la même solution. Vous vous enrichirez, ouvrirez vos points de vue, réorganiserez vos croyances, prioriserez les nouveaux rêves de votre nouvelle vie. Vous renouvellerez un contrat d’espoir avec la vie.


Mais que sont ces outils aux potentiels élevés de résolution des problèmes humains et où les trouve t’on?


Les outils aux potentiels élevés de résolution de problème humains portent, d’après mon expérience de 40 ans en relations humaines, en coaching approches solutions et en formation de groupes, les 4 couleurs de la Bienveillance soit : la vision positive de l’autre, l’ouverture au lâcher-prise personnel, le courage de l’argumentation positive des valeurs et le plaisir véritable de la coopération. Nous retrouvons ces 4 couleurs dans le cercle de médecine.


1. La vision positive de l’autre