Que pensez-vous de cette introduction à mon autobiographie ?

Dernière mise à jour : 6 sept.

Du plus loin que je me souvienne, jamais, que cela soit dans mon enfance ou mon adolescence, je n’aurais pu imaginer qu’à 20 ans, je rencontrerais la voie de tous les yogas. Cette voie est nommée l’Adyathma yoga. Elle représente un corpus d’enseignements philosophiques autant que physiques menant à la compréhension juste des lois merveilleuses de l’équilibre. Cet équilibre est perçu comme le fondement de l’art de vivre heureux.

En effet, notre santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle dépend de la sagesse avec laquelle nous traitons notre capital énergétique. Savoir se tenir joyeusement sur un pied malgré les événements heureux ou malheureux de notre vie est un apprentissage sérieux de contrôle de soi. L’équilibre holistique en dépend. Grâce à l’Adyathma yoga, ce yoga intégral, pratiqué depuis mes 20 ans, j’ai gagné mon équilibre intérieur. Mais comme pour tous les athlètes, le guerrier de la vie humaine sait que sa pratique doit être régulière. À défaut de quoi, il peut retomber rapidement dans les états sournois des croyances trompeuses, des émotions douloureuses, des maux du corps ou des doutes terrifiants sur le sens de la vie humaine.


La philosophie de l’Adyathma yoga vient de l’Inde. Ce mot est formé de deux syllabes sanscrites, la plus vieille langue de l’Inde. La première syllabe est Adhi. La seconde Atma. Adhi signifie au sujet de, aller vers, se tourner vers ou marcher vers. Atma signifie le Soi. Le Soi se rencontre parfois dans cette partie de nous que l’on ressent heureuse, tranquille, sereine, et déposée. L’Adyathma signifie donc: aller vers, se tourner vers le Soi. L’Adhyathma invite au voyage vers ce potentiel énergétiquement lumineux en chaque être.

L’expression se retrouve dans les écrits spirituels historiques comme les Upanishads. Plusieurs hommes célèbres et sans doute beaucoup de femmes malheureusement restées culturellement cachées ont travaillé sur eux (elles)-mêmes et enseigné cette philosophie holistique emplie de bon sens et de santé pour tous les niveaux de l’être. Parmi eux, je peux citer Arnaud Desjardins, Frédérick Leboyer, Daniel Roumanoff. Mais c’est par Swami Prajnanpad, le maître à penser d’Arnaud Desjardins que l’Adyathma yoga a repris ses lettres de noblesse. REF1


Lorsque je considère qui j’étais il y a 40 ans et qui je suis aujourd’hui, je reconnais pleinement la santé globale que cette philosophie et thérapeutique holistique m’a apportée.