top of page

Que pensez-vous de cette introduction à mon autobiographie ?

Dernière mise à jour : 6 sept. 2022

Du plus loin que je me souvienne, jamais, que cela soit dans mon enfance ou mon adolescence, je n’aurais pu imaginer qu’à 20 ans, je rencontrerais la voie de tous les yogas. Cette voie est nommée l’Adyathma yoga. Elle représente un corpus d’enseignements philosophiques autant que physiques menant à la compréhension juste des lois merveilleuses de l’équilibre. Cet équilibre est perçu comme le fondement de l’art de vivre heureux.

En effet, notre santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle dépend de la sagesse avec laquelle nous traitons notre capital énergétique. Savoir se tenir joyeusement sur un pied malgré les événements heureux ou malheureux de notre vie est un apprentissage sérieux de contrôle de soi. L’équilibre holistique en dépend. Grâce à l’Adyathma yoga, ce yoga intégral, pratiqué depuis mes 20 ans, j’ai gagné mon équilibre intérieur. Mais comme pour tous les athlètes, le guerrier de la vie humaine sait que sa pratique doit être régulière. À défaut de quoi, il peut retomber rapidement dans les états sournois des croyances trompeuses, des émotions douloureuses, des maux du corps ou des doutes terrifiants sur le sens de la vie humaine.


La philosophie de l’Adyathma yoga vient de l’Inde. Ce mot est formé de deux syllabes sanscrites, la plus vieille langue de l’Inde. La première syllabe est Adhi. La seconde Atma. Adhi signifie au sujet de, aller vers, se tourner vers ou marcher vers. Atma signifie le Soi. Le Soi se rencontre parfois dans cette partie de nous que l’on ressent heureuse, tranquille, sereine, et déposée. L’Adyathma signifie donc: aller vers, se tourner vers le Soi. L’Adhyathma invite au voyage vers ce potentiel énergétiquement lumineux en chaque être.

L’expression se retrouve dans les écrits spirituels historiques comme les Upanishads. Plusieurs hommes célèbres et sans doute beaucoup de femmes malheureusement restées culturellement cachées ont travaillé sur eux (elles)-mêmes et enseigné cette philosophie holistique emplie de bon sens et de santé pour tous les niveaux de l’être. Parmi eux, je peux citer Arnaud Desjardins, Frédérick Leboyer, Daniel Roumanoff. Mais c’est par Swami Prajnanpad, le maître à penser d’Arnaud Desjardins que l’Adyathma yoga a repris ses lettres de noblesse. REF1


Lorsque je considère qui j’étais il y a 40 ans et qui je suis aujourd’hui, je reconnais pleinement la santé globale que cette philosophie et thérapeutique holistique m’a apportée.


Ainsi, j’étais cruellement blessée et je ne croyais plus en rien. Je considérais la vie humaine comme une horrible épreuve. Sans pays, sans famille et seule, je n’espérais plus grand-chose. Je me considérais comme bête, laide et victime. J’étais dépendante à la drogue et à l’alcool. Les autres étaient tous et toutes des personnes cruelles, sauvages et méchantes. J’avais perdu la joie, la foi et l’espoir. Par chance, j’avais mis au monde mon bébé fille et ainsi je me devais, pour elle, de me sortir de ce trou horrible dans lequel j’étais tombé. C’est à cause de mon sens du devoir sans doute que je me suis tant accroché à tenter de comprendre par le corps, les sens, l’intelligence et l’émotionnel cette philosophie exceptionnelle qui m’avait tant fait de Biens à l’âme et cela dès les premières expériences.!

Aujourd’hui, je n’ai pas encore tout compris. Cela serait mentir que de le clamer. Mais je sais comment mon corps, mon coeur, mon âme, mes émotions fonctionnent ensemble. Je connais le prix à payer pour le déséquilibre et les récompenses de l’équilibre acquis avec efforts, conscience et au quotidien. Pour une personne hyperactive, comme je l’étais, la philosophie de tous les yogas est un remède puissant et efficace. Elle a transformé cette hyperactivité en puissance d’attention, en intelligence supra mentale et en compréhension juste et le plus altruiste possible des autres.


Dans mon cas, l’adage disant qu’on comprend mieux ce qu’on enseigne, est vrai. J’ai tellement enseigné les différents outils de l’Adhyathma comme la méditation, le Hatha yoga, le Raja et Jnana yoga, les différentes lois justes de la vie selon la voie de l’équilibre que j’en ai fait ma Vie ! J’ai tellement vu de personnes arriver dans mes cours endeuillées, tristes , en perte d’espoir et en ressortir résilientes, heureuses et en gratitude que je ne peux plus douter de la science humaine cachée dans ses outils et de leur efficacité.

En lisant les dernières trouvailles des chercheurs en neurosciences, je pense que les yoguis anciens avaient compris bien avant eux que le cerveau humain était autonome et malléable, fonctionnait en miroir et émotionnellement avec le monde qui l’entourait et pouvait se transformer et apporter la santé, la force, la volonté, la puissance des images mentales nécessaires à nos rêves et nos résiliences et cela jusqu’à des âges très avancés. REF2

Dans ce sens, l’Adhyatma yoga présente la structure exceptionnelle d’une thérapie holistique extraordinaire, surprenante et connectée aux qualités yoguiques particulières comme la souplesse de la pensée, la bonne curiosité ainsi que la fluidité et la cohérence de sens.

Ce livre que je dédie à tous les disciples passés, présents et à venir de cette voie, je voudrais qu’il en soit la preuve authentique. Par mon autobiographie, je veux donc témoigner des ouvertures de consciences, des dons psycho-surnaturels, des visions surnaturelles et des savoirs extraordinaires que cette voie de tous les yogas, l’Adhyathma yoga a accompli en moi.

Malgré mon caractère rebelle et parfois fantaisiste, mes doutes philosophiques, mon intelligence discriminative, cette voie de réalisation de soi m’a conscientisée à l’exercice en continu des qualités yoguiques particulièrement lumineuses et ancrées pour combattre les croyances douteuses.

Ainsi la capacité d’équilibre et de différenciation, d’acceptation et de résilience, la vision de l’interdépendance de tous les êtres et donc la destruction des valeurs et croyances erronées, la compréhension juste des causes et des conséquences pour la souplesse de la pensée, la curiosité intellectuelle et le jeu des miroirs dans l’élucidation de l’éveil me semblent désormais clairs.

Ce livre décrit mon chemin de vie intérieur de pleine conscience . Chapitre par chapitre, vous lirez comment une mission sacrée devient une oeuvre de vie. Vous comprendrez alors que c'est par l'action dans le monde, le Karma yoga, que, pour la plupart d'entre nous, nous réalisons qui nous sommes.


Swami Purushananda 5 septembre 2022

84 vues0 commentaire

Comments


bottom of page