SOYONS ATTENTIFS AUX PERSONNES SOUFFRANT DU DEUIL PÉRINATAL

Mis à jour : 8 sept 2019

J'ai reçu en consultation spirituelle une petite dame vivant un deuil périnatal. Elle souffrait aussi de l'indifférence de son entourage face à sa peine. Permettez-moi de tenter de corriger cette situation désastreuse dans laquelle le désarroi d'un deuil périnatal est dénié. Ce déni social s'adresse autant à la mère qu'au père de l'enfant.



STATISTIQUES SURPRENANTES

Cet événement surviendrait plus de 11.000 fois au Canada par année et au Québec 7000 fois. De plus en plus d’hôpitaux se préoccupent des parents souffrant du deuil périnatal.




LE DEUIL D'UN ENFANT

Comme le deuil périnatal, le deuil d’un enfant fait peur, isole. C’est est sans nul doute la pire épreuve qu’il soit donnée à un être humain de vivre! Il s’agit ici, non seulement de la fin d’un être mais aussi de l’espoir de la vie future avec cet être et en cet être. Même si l’impermanence est la loi de la vie, vivre un tel deuil brise l'âme!



UNE GRANDE ÉPREUVE

Subir un deuil périnatal marque profondément la psyché! Les parents endeuillés perçoivent cet événement comme la perte de l’avenir.

Avec mon expertise de thérapeute spirituelle spécialisée en perte et en deuil, j’ai secondé plusieurs mères endeuillées.




UN FUTUR ÉTERNEL: LA FOI Ma maîtrise universitaire sur les croyances relatives à la vie après la mort a révélé que les étapes du deuil sont moins épuisantes lorsque nous pouvons nous imaginer un futur éternel. Mais les recherches affirment que 10 à 15 % des deuils d’enfants comme des deuils périnatals peuvent devenir pathologiques.



LE DEUIL MARQUE

En tant que professionnelle, je sais que tous les deuils sont marquants. Cependant la perte d’ une dame âgée par exemple influence d'une autre intensité que la perte d’un enfant ! Quand je reçois un parent affligé par cette perte douloureuse, l’écoute, l’empathie sont des leviers puissants pour redimensionner cette perte.


UN CAUCHEMAR


Nier la souffrance causé par le deuil périnatal est plus qu'humainement indécent! En fait, on pourrait dire que c' est aussi nier la vie unique devraient foetus.Tout se passe comme si nous ne reconnaissons pas vraiment cette vie humaine intra-uterine. D 'accord notre ignorance inconsciente oblige mais en ce qui a trait aux parents la vision du foetus n'est pas du tout la meme.


L’isolement négatif n’est pas recommandé. Vous avez besoin de communiquez maintenant! ! Écrivez-moi, je suis à même de vous aider efficacement

Purushahontoy@hotmail.com


École Purusha

158 rue St-Joseph

Ste-Martine (Qc)  J0S 1V0

TÉLÉPHONE : 450-601-4169

COURRIEL : info@ecolepurusha.com

  • Black Facebook Icon
Vous avez des questions,
des suggestions?
Envoyez-nous un message...

©2019 École Purusha - Politiques de confidentialité