Comment vivre sa vie et en être même plus heureux dans un monde qui s'écroule ?

Je feuillette le journal. Je le feuillette, je ne le lis pas ! Pourquoi le lire ? Y a-t-il de quoi sourire gentiment, juste un brin ?

Par ailleurs, le journal, je ne l'achète jamais. Chanceuse comme je suis, une bonne amie me fait gracieusement don des articles pouvant m'intéresser. Donc, je feuillette le journal, je regarde les photos, les grands titres ! Il n'y a vraiment pas de quoi se réjouir !


On dirait que le monde s'écroule sous les bombardements, comme la pauvre Ukraine qui ne s'en peut plus de recevoir les coups pour les autres !

On dirait qu'il y a des fusils partout depuis que Montréal semble cacher des fous furieux qui prennent ses ruelles pour un jeu vidéo !


On dirait que le droit des femmes recule alors qu'on va encore et de nouveau les obliger à garder leurs grossesses non désirées, souvent mal venues ! La psyché brisée des enfants qui naîtront avec la marque du rejet sur leur front, les mal aimés et abandonnés du départ, ne semble pas le moins du monde inquiéter ses messieurs et ses mesdames jouant à la dictature avec la liberté et la vie des autres !



Je lis encore comment un tel (une telle) a été dénoncé (e) par un tel,(une telle) et que tel ordre de ceci ou de cela au Québec, au Québec seulement!, ordonne maintenant la mise en justice de la victime qui ne devait pas ignorer que la loi, c'est la loi ! J'avoue, je suis un peu dégoûtée d'apprendre tout cela, en vrac, au milieu des annonces de dentifrice, d'automobiles, de lingerie, de maquillages !


Je me laisse aller parfois à observer les pages de Facebook et leurs sempiternelles publicités pour les uns ou pour les autres. J'observe les miennes aussi, croyez moi, et cela me donne parfois des envies de tout lâcher, de tout laisser tomber ! La plupart des avis postés sont tellement bêtes, sans compter les fautes d'orthographe, les miennes comme celles des autres, car on écrit trop vite, on écrit mal ! Je pense alors à cette langue d'Amérique du Nord qui se défend comme une vieille dame chercherait à garder son logis envers et contre tous les avis ! Dans deux cent ans, je le crois, les rives du St Laurent n'écriront plus en français !


J'ai posté pour voir, pour tenter le diable peut-être, une photo d'un petit chien. Le petit chien a reçu 165 appréciations ! Peu après, j'ai posté la photo d'un enfant. Il n'a reçu que 85 appréciations. Et encore ! Ce n'était pas la représentation d'un enfant torturé par la faim !


Voilà!


C'est mon post d'aujourd'hui! Je n'ai rien d'autre à écrire !


Je me questionne cependant encore:

Comment vivre ma vie dans ce monde qui s'écroule ?


Mon chat, inconscient, indépendant, illettré, paresseux et peureux s'étire.

Je l'entends qui me chuchote en riant quelque peu dans ses moustaches:


- RESPIRE !


Swami Purushananda

www.ecolepurusha.com


64 vues0 commentaire