Suis-je authentique ?

Une amie m'a demandé d'être transparente avec elle. C'est une question fort pertinente. Mais c'est évidemment une question piégée. Car comment être réellement transparent avec l'autre sans travailler constamment sur notre propre authenticité.

Voici quelques pistes de réflexions sur le sujet.

L’authenticité du voir : Je regarde la situation comme elle est et non pas à travers des lunettes noires, grises ou roses. Aussi j’apprends à enlever mes lunettes , à nettoyer ma vision.




L’ authencité du ressenti : ce que je ressens m’appartient. J’en suis responsable. Cela est vrai car c’est ce que je ressens. Cela peut ne pas être vrai pour l’autre. C’est pourquoi je dois comprendre l’effet de miroir et savoir m’analyser, c’est à dire m’interroger sur l’authenticité de mon ressenti: me voir comme je suis et savoir ce que je veux.




L’authenticité du dire : Lorsque je communique est-ce que je communique vraiment ce que je ressens ? Pour cela, il est souvent mieux de ne pas s’exprimer avec trop d’émotions. Parler en appuyant les dires de faits concrets est souvent gagnant. Parler trop longtemps est souvent perdant !



L’authenticité de l’action : L’action qui suit ou qui se trouve dans notre communication doit être réelle et non pas fictive. Si nous parlons par exemple en termes de conséquences mais que nous n’agissons pas comme nous l’avons dit alors il aurait mieux fallu que nous nous taisions.




Enfin, la transparence relationnelle implique t'elle de tout dire, de tout dévoiler à l'autre ? Je me laisse le temps d'y réfléchir afin de vous fournir prochainement un autre article sur ce sujet.

je reçois vos commentaires avec intérêt.

Écrivez-moi:

Purushahontoy@hotmail.com



21 vues0 commentaire